Les 24 Motonautiques : Une manifestation dépassée

  

Communiqué de presse du 28 avril 2009

20090428 CP Verts MairieRouen – 24h motonautiques une manifestation depassee – VB

Cette année encore les 24h motonautiques auront lieu à Rouen, avec les nuisances écologiques et sonores qu’elles produisent.

Depuis plusieurs années, des partis politiques, comme les Verts, ont engagé ce combat contre les 24h motonautiques, tout comme la société civile, avec le collectif « stop 24 heures ».

A l’heure des crises énergétique et climatique, la question se pose : doit-on laisser perdurer cette manifestation, dans sa forme actuelle ?

Bien des personnes, élus, citoyens, pensent comme nous que non.

L’on ne peut que déplorer la reconduction de la convention liant la ville au Rouen Yacht Club par la précédente équipe municipale, montrant ainsi son peu de respect de l’environnement, son manque de prospective, d’anticipation, … et de non respect des accords de Kyoto.

Nous prenons acte des tentatives d’amélioration de cette manifestation : le report au 1er week-end de mai, un grand nettoyage des quais de Seine, bac récupérateur d’huile au parc à bateaux, le nettoyage des quais… cela démontre de la bonne volonté des organiseurs certes, mais tout cela reste insuffisant.

Gare aux agro carburants

Par ailleurs, nous déplorons qu’à l’occasion de la 46e édition des 24 heures motonautiques, le comité d’organisation de l’épreuve ait décidé de fournir aux concurrents un carburant soit disant « respectant l’environnement ». « Le partenaire pétrolier, fournisseur officiel du carburant des 24 heures motonautiques proposera un carburant bio développement durable compatible avec exigences des motoristes ».

L’OCDE (L’Organisation de coopération et de développement économiques), a fait part de ses inquiétudes à l’occasion d’une table ronde sur le développement durable L’organisation confirme ainsi le fait que « l’engouement pour les récoltes énergétiques menace d’engendrer un manque de nourriture et d’endommager la biodiversité tout en ayant des avantages limités pour le climat. N’importe quel transfert de terre de la production de nourriture vers la production de biomasse énergétique influencera à la hausse les prix des denrées alimentaires».

 

Quelle alternative ?

Ces jeux motonautiques doivent évoluer vers une fête éco-nautiques,

Aujourd’hui, c’est une manifestation totalement anachronique datant des années 70, une époque où la société ne se posait pas les mêmes questions qu’aujourd’hui et n’était pas confrontée aux mêmes problématiques.

Il semble que le milieu du sport motonautique soit prêt à faire preuve de bonne volonté, de modernité, de responsabilité.

Il semble donc possible d’encourager cette évolution, sinon de l’imposer comme condition au maintien de l’épreuve.

Rouen peut devenir un laboratoire d’idées, une référence d’innovations, de recherches,

Une vitrine rouennaise  pour des bateaux électro-solaires, de nouvelles générations, déjà existantes ou à venir.

Un grand rassemblement de ces bateaux, aurait un impact sur l’attractivité de notre agglomération et des retombées médiatiques plus importantes.

Oui nous pouvons, nous devons même, remplacer ces jeux d’un autre âge par une manifestation populaire, adaptée aux enjeux du 21ème  siècle.

 

 

Pour le Groupe des élu-es Verts & apparenté-es de la Mairie de Rouen

Le Président

CYRILLE MOREAU