PIC DE POLLUTION AUX PARTICULES FINES : CE N’EST PAS UNE FATALITE

Communiqué de presse du groupe des élu-es EELV de la ville de Rouen du jeudi 24 novembre 2011.

20111124 Elus EELV Rouen – PIC DE POLLUTION PARTICULES FINES – VB

PIC DE POLLUTION AUX PARTICULES FINES : CE N’EST PAS UNE FATALITE

Notre Ville et notre Agglomération ont connu ce mercredi un fort pic de pollution aux particules fines. Air Normand a lancé une alerte et préconise sur son site certaines précautions à prendre, notamment pour les personnes sensibles.

Les particules fines sont dues essentiellement au chauffage au bois et aux moteurs Diesel des voitures et des camions. La qualité de l’air contribue fortement à la qualité de vie et représente des enjeux sanitaires importants.

En effet une étude de l’INSERM[1], qui examine le lien entre cancer et environnement, nous apprend ;

  • Les rapports et expertises s’accumulent pour démontrer la toxicité des émissions de particules fines sur la santé des habitants de zones urbaines et périurbaines. Cela représente de très nombreux décès par cancer par an en Europe. Dans notre agglomération cela représente entre 80 et 100 morts par an liés aux pollutions atmosphériques ;
  •  On meurt de ces émissions aujourd’hui en France. L’expertise de l’Inserm indique qu’à Paris, Grenoble, Rouen et Strasbourg, 10 % des cancers du poumon sont attribuables à l’exposition aux Particules fines.

Mais cela n’est pas une fatalité et les pouvoirs publics peuvent mettre en place certaines politiques afin de réduire le nombre d’émission de particules fines. Ainsi, les élu-es EELV ont toujours défendu ;

  • La réduction de la place de l’automobile dans nos modes de déplacement et la sensibilisation des populations sur le sujet ;
  • Le fort développement des transports en commun, des modes de déplacement dits actifs (développement des pistes cyclables notamment), et la mise en place de Parking Relais (P+R) en périphérie de Rouen ;

C’est aussi pour cela qu’il faut interdire la circulation des camions en centre-ville, Rouen étant l’une des dernières villes de France à l’autoriser. Nous réaffirmons l’urgence de mettre en place définitivement un schéma de circulation des Poids Lourds alternatif interdisant le passage sur les quais (comme le schéma mis en place pendant la foire par la SUD III).

Pour le Groupe des élu-es
Europe Ecologie Les Verts
de la Mairie de Rouen

Les Co-présidents

Françoise                        Jean-Michel

LESCONNEC                  BEREGOVOY