Pour une pluralité de l’information et le maintien des emplois

Pour une pluralité de

 l’information et le

maintien des emplois

 

Communiqué de presse Rouen, jeudi 23 février 2012

 Alors que la situation se dégradait depuis des mois, pour ne pas dire des années, nous apprenons aujourd’hui le probable dépôt de bilan de la SNPEI, pôle normand de presse quotidienne régionale du groupe GMH qui concerne les titres de Paris-Normandie, Havre-Libre, Havre-Presse et Le Progrès de Fécamp. Nous tenons à manifester notre soutien et notre solidarité aux 365 salariés pris dans la tourmente. Si ces journaux venaient à disparaître, c’est un morceau de démocratie qui s’évanouirait avec eux.

Nous sommes partisans d’une pluralité de l’information et conscients que la vie politique locale perdrait là l’une de ses caisses de résonance. Nous appuyons les revendications des organisations syndicales qui réclament que le GHM et son actionnaire principal, Philippe Hersant, assument leur responsabilité dans cette crise. L’absence d’investissements, le manque de vision et de développement ont contribué largement à la dégradation de l’entreprise.

Nous avons également pu constater depuis plusieurs années, par le départ prématuré de plusieurs journalistes, que leur indépendance et leur expertise n’avaient pas toujours été respectées par la rédaction en chef qui a préféré privilégier un « consensus mou » parfois loin des préoccupations des citoyens, ce qui a aussi contribué à décourager le lectorat.

Nous espérons qu’une solution respectant les emplois pourra émerger de cette situation de crise. Nous serons présents le vendredi 24 mars à Déville pour témoigner de notre implication.

Laetitia Sanchez                                         Laure LEFORESTIER

Secrétaire Régionale                                  Conseillère régionale

                                EELV de Haute-Normandie