Maladrerie : motion d’urgence pour le conseil municipal du 12 octobre

Motion d’urgence

Conseil municipal du vendredi 12 octobre 2012

L’occupation du foyer de la Maladrerie

Depuis plus de 100 jours des familles et le collectif des salariés du social occupent un Centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS). Ce foyer, nommé la Maladrerie, est fermé car le gouvernement précédent a retiré ses financements.

Actuellement, les listes d’attente du 115 et des foyers s’allongent de demandes d’hébergement. D’après les appels reçus par le 115, une soixantaine de familles  et une trentaine d’individuels sont sans toit sur le territoire de la CREA.

A l’approche de l’hiver, cette situation est très inquiétante et des débouchés politiques à cette lutte doivent être trouvés.

C’est pourquoi considérant la légitimité de cette occupation et l’urgence de la situation, le conseil municipal soutient :

– cette occupation ;

– la demande des travailleurs sociaux du collectif que soient créés plus d’emploi dans leur branche et plus de place d’hébergement d’urgence ;

– la nécessité de la réouverture du foyer de la Maladrerie ;

Et demande :

– la mise en place d’une table ronde de tous les acteurs de l’hébergement d’urgence rouennais et de la CREA, pour que soit trouvée une solution rapidement pour les familles concernées, mais aussi des solutions plus pérennes pour notre territoire.

20121012 Motion urgence EELV – Hebergement d urgence