Annonce de la liquidation de Pétroplus : La double-peine sociale et environnementale

Mardi 16 octobre
Communiqué de presse EELV Région Haute Normandie & CREA
La décision de la liquidation de la raffinerie de Petit-Couronne, Pétroplus, qui vient d’être prononcée, est un coup de tonnerre pour l’agglomération de Rouen et les quelques 550 salariés, auxquels il faut ajouter les sous-traitants.
Shell : des profits sans contreparties
Il est essentiel de comprendre que cette issue est le résultat du désengagement de la société Shell, qui a créé le site et l’a revendu il y a plusieurs années. De nombreuses multinationales pratiquent cette stratégie de la terre brûlée en exploitant des sites et des salariés, avant de les abandonner lorsque la rentabilité diminue.
Dans ce contexte, on ne peut être qu’exaspéré en constatant que ces sociétés très prospères puissent encore se voir confier pour leurs plus grands profits des permis d’exploitation de pétrole sur notre territoire national.
En effet, Shell a pu commencer à exploiter de nouveaux gisements au large de la Guyane, dans les eaux territoriales françaises.