Déplacements : pour des mesures d’urgence et structurantes

Motion d’urgence

Conseil Municipal du 23 novembre 2012

Soutenue par le groupe des élus socialistes et apparentés

 

Déplacements : Pour des mesures d’urgence et structurantes

 

L’incendie du Pont Mathilde du 29 octobre – qui n’a heureusement pas fait de victime – a de lourdes conséquences sur notre territoire en termes de déplacements. Malheureusement, il aura fallu cet accident pour que se mettent en place plusieurs bonnes mesures que les écologistes proposent depuis des années, tel le plan de circulation des Poids-Lourds par l’ouest, en interdisant l’accès de l’A28 à partir de l’échangeur du Pucheuil. Les récents aménagements de la ligne 7 que nous avons initiés et co produits ou encore le doublement des rames de métro, que nous défendions dès 2001, ont heureusement permis d’offrir une alternative aux automobilistes mais nous voyons aujourd’hui que ces infrastructures sont insuffisantes. Nous devons désormais apporter des réponses conjoncturelles mais aussi structurelles afin de lutter contre l’étalement urbain – avec ses zones d’habitations non desservies par les transports en commun – tout en proposant des alternatives aux déplacements en voiture, et agir contre la pollution atmosphérique, enjeu majeur de santé publique.

Ainsi, le conseil municipal demande que soient étudiées par tous les acteurs concernés les mesures suivantes :

Mesures d’urgence à court terme :

  • L’accès des vélos aux voies TEOR, l’augmentation des parkings / arceaux vélo et la mise en œuvre du Schéma Directeur des Aménagements Cyclables ;
  • L’extension à 2h du temps de validité du ticket après sa validation ;
  • Mettre en place un groupe de travail pour l’élaboration d’une grille tarifaire sociale des transports en commun, c’est-à-dire des tarifs basés sur les revenus et non sur le statut (âge, etc.), afin que chacun contribue vraiment en fonction de ses moyens ;
  • Rappeler aux entreprises et aux administrations l’obligation de financer à hauteur de 50% les abonnements de transport en commun pour leurs salariés ;
  • Doter la ligne 21 (plateau est) d’un couloir aux abords de Rouen, qui permettrait d’accélérer la rotation des bus ;
  • L’amélioration de l’amplitude horaire et la fréquence des lignes de bus structurantes ;
  • Développer des aires de covoiturage ;
  • Engager Rouen dans la démarche « ville 30 » et poursuivre la refonte du stationnement ;
  • Relancer le travail sur le bureau des temps sur les problématiques des horaires et leurs impacts sur la circulation ;

A plus long terme, le conseil municipal souhaite qu’un débat soit ouvert et des études menées sur des propositions telles que :

  • La réalisation de l’unification tarifaire sur le modèle « atoumod » en y intégrant les Cyclic et les Vélor ;
  • La Réouverture ou le renforcement de gares SNCF : Darnétal, Oissel, Rouen RG, Sotteville et Malaunay sur les sillons libres et existants ;
  • Modifier le contrat d’Agglo pour le rendre plus ambitieux sur le développement des transports en commun avec de nouvelles lignes structurantes type TEOR et des liaisons inter-urbaines entre Elbeuf et Barentin ;
  • Intégrer dans le PDU en cours d’élaboration l’ensemble de ces propositions, et dans le SCOT une réflexion sur le stationnement et la circulation, afin de mieux coordonner les PLU parfois contradictoires ;
  • Et enfin le raccordement du Pont Flaubert et de la Sud III pour finir le contournement ouest, correspondant aux besoins de la zone industrielle et du port placé à l’ouest de notre ville.

La Motion en PDF : 20121123 Motion EELV – Deplacements pour des mesures d’urgence et structurantes – VD

Les retombées presse de cette motion :

– Grand Rouen : EELV propose des mesures en réponse à la crise du Pont Mathilde

Le groupe EELV de la mairie a déposé une motion d’urgence en vue du conseil municipal du vendredi 23 novembre. Dans cette motion d’urgence, sont énumérées de nombreuses mesures destinées à mettre fin aux problèmes de circulation que connaissent les Rouennais depuis l’incendie du Pont Mathilde. Cette motion est soutenue par les élus socialistes. Lire la suite.

– Actu 76 :  Circulation à Rouen : ces élus ont des idées

Conseil municipal à Rouen, ce vendredi 23 novembre. Les élus écologistes déposeront une motion d’urgence et les communistes demandent 10 millions d’euros à l’Etat.  Lire la suite

– Infonormand.me : les Verts du conseil municipal proposent le vote d’une motion d’ urgence.

Les élus du groupe EELV (Europe Ecologie Les Verts) de Rouen vont soumettre, ce vendredi 23 novembre, une motion d’urgence lors de la réunion du conseil municipal. Une motion, soutenue par le groupe des élus socialistes et apparentés, qui contient une série de mesures à prendre pour répondre aux problèmes de circulation dans l’agglomération depuis la fermeture du pont Mathilde. Lire la suite