Intervention sur la politique vélo

Conseil municipal du 25 janvier 2013

 

Intervention Cyrille Moreau

 

 

Monsieur le Maire, chers collègues,

 

 

Mon intervention portera sur les délibérations 1-5 et 1-6

 

La délibération 1-5 présente des objectifs avec lesquels on ne peut être que d’accord mais qui manque tout de même de précision. A ce titre, notre groupe regrette que le projet de SDAC n’est pas été soumis au Conseil, cela aurait permis de conduire un débat sur des propositions précises et de partager une vision commune pour le développement du vélo à Rouen, qui, rappelons-le, avec un peu plus de 2% de part modale dans les déplacements, est en retard par rapport aux grandes agglomérations qui ont fait le choix du vélo.

 

Arrêtons-nous un instant sur le deuxième tiré de la page 1.

Celui-ci traite des liaisons avec les quartiers périphériques et les communes. C’est un enjeu puisque l’une des raisons du retard de notre agglomération en matière de pratique du vélo est que nous avons trop développé les pistes cyclables périphériques qui répondent à une demande de vélo tourisme / loisir, au détriment de la construction d’un maillage en cœur d’agglomération et dans les cœurs de ville pour favoriser les déplacements domicile-travail.

Dans cette optique il nous faut réaliser les chainons manquants qui permettront de créer des continuées cyclables mais aussi réaliser les grandes infrastructures Nord Sud et Est Ouest pour permettre les échanges entre les communes d’agglomération.

 

Parmi ces infrastructures une est plus importante que toute autre, il s’agit d’une liaison est ouest rive droite qui fait actuellement défaut. Certes, une partie des cyclistes dont je fais partie utilise comme palliatif les voies TEOR mais vous êtes bien placés pour savoir que ce n’est pas autorisé par les pouvoirs publics et par conséquent pas adapté à un développement de masse du trafic vélo.

Majeur.

 

Or Monsieur le Maire cette délibération ne fait pas mention d’un aménagement sur les quais hauts rive droit alors que la délibération 1-6 propose de réaliser l’aménagement des quais hauts … rive gauche.

Par conséquent, Monsieur le Maire notre groupe est particulièrement inquiet sur la réalisation d’un aménagement sur les quais hauts rive droite, inquiétudes qui n’ont malheureusement pas pu être levées à l’occasion de la conférence de presse de la majorité du 25 janvier.

 

J’entends déjà l’argument sur la nécessité d’attendre la réouverture du pont Mathilde pour envisager la réalisation de cet aménagement.

Cependant nous réfutons cet argument il y a urgence à agir. De la même façon que nous avons bien fait de ne pas attendre pour l’aménagement de la Ligne 7, il est urgent de combler le maillon manquant est-ouest et ce même avant la réouverture du pont Mathilde car à l’image des transports collectifs et de la marche à pied, le vélo constitue une alternative à la voiture.

 

Le potentiel de progression du vélo est considérable.

Il y a 1,8 millions de déplacement quotidiens sur notre agglomération toute compris. A 10% de part modale comme on peut l’observer à Strasbourg ou dans d’autres villes en pointe, le vélo pourrait représenter 180.000 déplacements soit plus de deux fois les traversées sur le pont Mathilde lorsqu’il était en activité.

Le vélo n’est donc pas un gadget mais un élément majeur de la construction d’une alternative à la voiture.

 

Monsieur le Maire, pour notre groupe l’absence d’une délibération aujourd’hui sur l’aménagement des quais hauts rive droite est un acte manqué qui va amener notre groupe à s’abstenir sur cette délibération.

 

Cependant nous voterons pour la délibération 1-6 en dépit de réserves sur le détail d’aménagement.

 

 

Je vous remercie

 

L’intervention en PDF

20130125 INTERVENTION C MOREAU – POLITIQUE VELO – VB