Mariage pour tou-te-s : un vote historique

Douze ans après les Pays-Bas, sept ans après l’Afrique du Sud, la France a enfin traduit dans la loi l’égalité de tou-te-s devant le mariage, en l’ouvrant aux couples de même sexe. Avec 329 pour, 229 contre et 10 abstentions. Elle sera examinée à partir du 2 avril au Sénat.

N’en déplaise aux conservateurs homophobes qui se sont donnés en spectacle assez lamentablement au cours des dernières semaines, ce moment historique n’entrainera pas de crise anthropologique dans notre pays.

Le vote de cette loi est un moment politique particulièrement émouvant pour les écologistes. Ce sont eux qui les premiers se sont mobilisés pour ce combat – nous nous souvenons du mariage organisé à Bègles il y a plus de 10 ans -, en dépit des résistances parfois violentes et empreintes de bêtise. Notamment celles de certaines personnalités de premier plan auxquelles il aura fallu de nombreuses années pour évoluer sur la question.

Cette avancée ne doit pas nous faire oublier que le chemin de l’égalité pour les personnes LGBT n’est pas encore tout à fait terminé. Egalité devant la loi, avec par exemple la question de l’adoption pour toutes et tous ou de la procréation médicalement assistée. Mais aussi égalité dans les faits. Les récentes manifestations ont illustré combien une homophobie prégnante demeure chez certains et combien de nombreuses personnes en souffrent au quotidien. Il n’est que temps d’ouvrir ces nouveaux chantiers.

Le communiqué sur le site d’EELV national