Des boulevards rouennais à partager

Article de Paris Normandie du 24 avril 2013

Circulation. Sur le principe, le projet de nouvelle ligne Nord-Sud en site propre, à l’horizon 2018, est favorablement accueilli.

Rondement menée, la troisième et dernière réunion publique pour présenter le futur Arc Nord-Sud de la Crea lundi soir à l’hôtel de Ville. Le principe d’une nouvelle ligne de transport en commun en site propre empruntant les boulevards (Yser, Marne et Belges) puis le pont Guillaume-le-Conquérant et réduisant la place des voitures n’a choqué personne.

La perspective de transformer l’autoroute urbaine qui coupe la ville en espace de rencontre entre différents modes de transports (piétons, vélos, bus et voitures) semble même réjouir. Les Verts applaudissent. « L’accident du pont Mathilde a démontré que les lignes en site propre sont les seules à même d’apporter une réponse aux difficultés de déplacements dans notre agglomération », note Jean-Michel Bérégovoy. Petit bémol pour les élus écologistes : « il faut aussi des réponses à court terme pour les parkings relais et les amplitudes horaires. »

Le projet dont les contours ont déjà été dévoilés (lire PN du 29 mars) doit encore être affiné. Après deux ans de travaux, il devrait voir le jour fin 2017, début 2018. « Nous n’avons pas encore toutes les réponses, il reste de nombreux détails à trancher », insiste Frédéric Sanchez, patron de la Crea. Et le diable est dans les détails à venir…

Lire la suite

Publicités